A Travellerspoint blog

Sur la route de Panama


View Around The World on manolo84's travel map.

Après avoir donc fait mumuse avec les petits poissons, fin août approchant, je décidais de me diriger vers Panama le plus rapidement possible afin de pouvoir passer assez de temps plus tard en Amérique du Sud. Malheureusement cela me contraignait à ne pas visiter des pays comme le Nicaragua ou le Costa Rica, mais bon même un an est vraiment trop court pour parcourir le monde et il y a de durs choix à faire de temps en temps. Ce sera pour un prochain voyage....

66D78AE92219AC6817D55BDFE465BCC1.jpg

Repartant d'Utila, il me fallut donc 4 jours complets de bus pour rejoindre Panama City pour la modique somme de 100$ US. Enfin quand je dis "complets", cela n'inclut pas les nuits et je passais donc une nuit à San Pedro Sula (Honduras) avant de prendre le bus, plus une nuit dans la capitale du Nicaragua (Managua) et enfin une autre à San José (Costa Rica) avant d'atteindre le jour d’après Panama City.

Donc vous l'aurez compris, 4 jours bien fatiguants car il est quasi-impossible de dormir correctement, assis dans des bus plus ou moins confortables, avec la climatisation réglée au maximum, et chaque journée comprenant le passage d'une frontière pour passer d'un pays à un autre. D'ailleurs c'est vraiment les moments les plus ch**** du voyage, quand il te faut faire la queue pour faire tamponner ton passeport pour sortir du pays où tu te trouves, puis faire de même 50 mètres plus loin de l'autre coté pour entrer dans l'autre pays, et enfin se faire fouiller son sac pour que les douanes soient sûres que tu ne transportes pas d'armes, de drogues ou autre chose d’illégal.
De plus à chaque frontière vous vous trouvez toujours confrontés dès la descente du bus à une horde de locaux voulant vous vendre tout et n'importe quoi et voulant essayer de vous échanger la monnaie du pays d’où vous venez pour celui où vous allez pour un taux de change assez bas... Bref, c'est loin d’être un moment agréable...

Carte de l'itinéraire suivi, à partir du Honduras

Carte de l'itinéraire suivi, à partir du Honduras

Enfin le passage Honduras-Nicaragua et Nicaragua-Costa Rica se passèrent plutôt bien mais comme disent les anglais, il y a toujours un moment où "the shit hits the fan" (comprenez: "où il y a une merde qui se produit"). Et pour moi cela se passa à la frontière entre le Costa Rica et Panama...

Pour sortir du Costa Rica, pas de problème, un petit coup de tampon, aucune question posée, et hop roulez jeunesse... Par contre du coté Panaméen, ce ne fut pas du tout la même histoire....

Moi: (avec mon espagnol hésitant)
" Bonjour monsieur
[pas de réponse...]
(il feuillette mon passeport pour voir si tout est en règle et me regarde)
- Où est votre billet de retour?"
- Heu... Je n'ai pas de billet de retour, je fais un tour du monde et je compte aller en Colombie dans moins d'une semaine en bateau.
- Pas possible, vous devez avoir un billet d'avion pour retourner dans votre pays.
- Mais je n'ai pas envie de retourner en France tout de suite moi, je n'ai pas de billet d'avion!
- Donc vous ne pouvez pas passer
- Mais de toute façon, j'ai pas envie d'y rester moi dans votre pays à la c**!"
(Ok bon ça c'est ce que j'aurais aimé lui dire mais je n'ai pas osé...)

Et après 5 minutes de la même discussion où il était clair qu'il n'avait rien à faire de ce que je lui disais, il me fit signe de me mettre sur le coté pour pouvoir laisser passer les autres personnes derrière moi.
A ce moment là, je dois avouer que je commençais à stresser, il nous avait fallu 8 heures pour arriver à la frontière depuis le Costa Rica et je ne me voyais pas du tout, mais alors pas du tout, repayer la compagnie de bus et me refaire tout le trajet en sens inverse.

Panama_immigration.jpg

Regardant autour de moi et demandant aux autres touristes -qui je l’espérais, étaient dans le même cas que moi- j'appris qu'en effet, depuis quelques semaines, pour entrer au Panama, il vous faut montrer un billet de sortie du pays (bus ou avion) ainsi que prouver que vous avez au moins 500$ US sur vous... Et apparemment tout le monde était plus ou moins au courant, excepté pour l'histoire de l'argent...

"Ok bon ça ne sent pas bon tout ça..."

De plus, essayer de parler à l'agent de contrôle était comme essayer de parler à un mur, il n'avait visiblement rien à faire d'un touriste français qui ne s’était pas trop renseigné sur le passage au Panama. Le stress continuait de monter... Et pour ne rien arranger, le bus avait maintenant déchargé tous nos bagages pour que l'on puisse les faire fouiller par la douane avant de les remettre dans le bus. Et bien entendu le bus n'allait pas attendre éternellement que mes problèmes s'arrangent par miracle... Il était 8h du soir, il faisait complètement noir et l'endroit n’était clairement pas le plus sûr au monde...

Et c'est là que parlant avec un autre touriste, il me donna l’idée de trouver un cyber-café et d'essayer d'acheter un billet en ligne.

"Vous avez 15 minutes, me dit le chauffeur du bus. Après je m'en vais...
- Ok, sympa...."

Là un peu en panique je dois l'avouer, je fonçais vers l'endroit où je croyais avoir vu un cyber-café plus tôt, entrais en trombe, me connectais sur un site de voyage et décidais d'imprimer un faux itinéraire Panama-Paris (je n'allais pas acheter un vrai billet d'avion pour ne pas pouvoir me faire rembourser après...) et comme je n'avais pas 500$ sur moi bien sûr, je décidais d'imprimer la première page de mon compte bancaire en ligne, espérant que cela ferait l'affaire. Dix minutes plus tard donc, je ressortais en courant et fonçais vers le guichet où le même agent attendait...

"Hum re-bonjour, alors je sais que je viens de vous dire que je comptais faire le tour du monde, mais en fait je viens juste de changer d'avis et je rentre en France dans dix jours, voici mon billet d'avion (qui ne portait absolument pas mon nom ou de preuve que j'avais effectivement payé) et voici un relevé de banque qui prouve que j'ai assez d'argent."

Le gars me regarda bizarrement, regarda les papiers que j'avais juste imprimé (je suis sûr qu'il ne parlait ou ne lisait même pas l'anglais) et décida sans doute que j’étais un touriste qui maintenant l'ennuyait trop et me tamponna mon passeport... Yes!! Panama me voilà!

Et après avoir fait fouiller mon sac, je remontais dans le bus qui démarra 15 minutes plus tard... Bon, tout est bien qui finit bien mais quand même, il me fallu un peu de temps pour me calmer et arrêter d'insulter mentalement l'administration Panaméenne et ses agents pour mettre en place des règles à la con qui en fait ne servent strictement à rien!

Quelques 6 heures de route après, nous arrivions a Panama City...

Et l'aventure continue!

Posted by manolo84 14:08 Archived in Panama Tagged buses french immigration

Email this entryFacebookStumbleUpon

Table of contents

Be the first to comment on this entry.

Comments on this blog entry are now closed to non-Travellerspoint members. You can still leave a comment if you are a member of Travellerspoint.

Enter your Travellerspoint login details below

( What's this? )

If you aren't a member of Travellerspoint yet, you can join for free.

Join Travellerspoint